Dans ce contexte de crise sanitaire liée au Covid-19 ou le France connait une pénurie inédite de gel hydroalcoolique, Solea, filiale du groupe Sirea, va déployer en Europe son système de désinfection développé dans le cadre de projets de potabilisation de l’eau en Afrique, notamment à Madagascar pour le compte de l’UNICEF.

Ce système de désinfection et décontamination, baptisé AURA (pour Antiseptic for Universal and Reliable Applications) permet de produire de l’hypochlorite de sodium par électrolyse d’une simple solution d’eau et de sel. Il peut produire 8 litres de solution décontaminante en moins de 4 heures, à partir de l’énergie solaire ou du réseau conventionnel.

Le système AURA peut fonctionner à l’énergie solaire

Le système est conçu pour garantir une concentration minimum correspondant à un antiseptique universel (5 g/litre ou 0.5%), quel que soit le site d’installation et les intrants utilisés (eau et sel), tout en intégrant l’ensemble des paramètres industriels de fabrication.

Système AURA pour produire soi-même sa solution désinfectante

🎙️Passage sur Europe 1 dans l'émission "La France Bouge" pour Franck Bernage (Solea) qui présente le système AURA et ses atouts dans la lutte contre le Covid-19 !Pour en savoir plus : https://www.sireagroup.com/2020/04/24/penurie-gel-hydroalcoolique-aura-solea-alternative/

Publiée par Sirea sur Jeudi 7 mai 2020

AURA est livré « clé en main » et permet aux bénéficiaires d’être autonomes pour fabriquer leur propre solution désinfectante, qu’ils soient dans un hôpital, en ville ou dans un centre de santé en milieu rural. Ils ne dépendent plus d’approvisionnement extérieur et peuvent utiliser cette solution directement pour désinfecter les surfaces ou se laver les mains en la diluant avec de l’eau.

Franck Bernage, dirigeant de Solea

En plus d’être compact et léger (13 kg), le système AURA développé est une alternative innovante, à la fois sur l’aspect environnemental, car son fonctionnement à l’énergie solaire diminue l’émission de gaz à effet de serre, mais limite également l’impact des transports d’approvisionnement, par une production locale.

Ce système apporte aussi une réduction des déchets non négligeable puisque, pouvant fonctionner à l’énergie solaire, les problématiques de recyclages sont résolues, en supprimant la batterie. L’utilisation de flacons et bouteilles en plastique s’en trouve également réduite.

En plus d’être une innovation à impact positif pour la société et l’environnement, il s’agit là d’une avancée technique notable : la carte électronique a été développée spécialement pour cette application et permet d’adapter le système au contexte d’utilisation.

Bruno Bouteille, président de Sirea Group

Pour rappel, AURA sera embarqué sur le robot désinfectant en cours de développement dans le cadre de l’appel à projet auquel répondent les entreprises du CleanTech Booster (Innowtech, Fadilec, Alfileo) et Sterixene.