L’École Supérieure des Métiers des Énergies Renouvelables (ESMER) poursuit et consolide ses activités de recherche à Cotonou au Bénin.

Au terme de la troisième session du Conseil Scientifique et Pédagogique qui a eu lieu fin août, Sirea a confirmé son engagement auprès d’ESMER en signant un contrat de collaboration tripartie entre ESMER, ANSOLE (*) et SIREA ayant pour objectif de renforcer les capacités de recherche du nouveau Laboratoire de Procédés Innovants pour l’Énergie Durable (PIE).

Daniel Egbe (Ansole), Felix Ebo (ESMER) et Bruno Bouteille (Sirea), entament leur collaboration

Daniel Egbe (Ansole), Felix Ebo (ESMER) et Bruno Bouteille (Sirea), entament leur collaboration

Le développement du secteur des énergies renouvelables sur le continent africain et notamment au Bénin implique pour les chercheurs de poursuivre les travaux de recherche menés au plus près des contraintes et besoins des réalités locales.

C’est pour cette raison que Sirea, très investie dans le développement de cet ambitieux projet unique en Afrique de l’Ouest, a proposé son soutien en proposant d’équiper le laboratoire PIE de matériels et logiciels de contrôle, de monitoring et gestion de l’énergie. Sirea espère ainsi apporter sa contribution au renforcement des activités de recherche du laboratoire PIE pour le domaine de l’énergie spécifiques aux contraintes africaines.

*Ansole est une association visant à favoriser la recherche, l’éducation et la formation professionnelle dans les énergies renouvelables (RE) avec une attention particulière pour l’Afrique.